Des réfugiés burundais (471) rapatriés avec des précautions sévères de la Covid19 #rwanda #RwOT

Le trajet de Mahama vers la frontière rwando burundaise de Nemba dans le Bugesera est couvert sans encombre dans la liesse des rapatriés.
Ils sont 1800 à avoir manifesté leur souhait de rentrer chez eux. Le pays d'accueil, le Burundi, a montré qu'il n'a qu'une capacité d'accueil de quelques 500 personnes dans son camp de transit de Kirundo.

A la frontière burundaise, le convoi était chaleureusement attendu par une délégation burundaise dirigée par le Ministre burundais de la sécurité publique Gervais Ndirakobuca. Celui-ci a souhaité la bienvenue à ses compatriotes. Il a aussi invité d'autres réfugiés burundais à prendre le chemin du retour dans leur patrie.

« Nous souhaitons la bienvenue chez eux à nos compatriotes qui rentrent au pays. Je demande à ceux qui sont en charge de leur retour de leur fournir toute assistance nécessaire pour qu'ils réintègrent leurs familles », a écrit sur son compte Twitter, le Président Burundais Evariste Ndayishimiye.

Ils étaient 72.000 Burundais à avoir fui le Burundi pour le Rwanda en 2015. Depuis lors, quelques 5922 sont rentrés chez eux.

Aux allégations selon lesquelles le Rwanda tient en otages ces réfugiés en les empêchant de rentrer chez eux, le Secrétaire permanent au Ministère des désastres et de la gestion des réfugiés, M. Olivier Kayumba, a été catégorique à ce point.

« Jamais il n'a été question d'empêcher les Barundi de rentrer chez eux. Durant cette période de lutte contre la propagation du Coronavirus, les frontières étaient fermées. Certains réfugiés nous ont prié de les laisser partir. Nous avons commencé les préparatifs y compris apprêter les moyens de transport. Cette opération a dû se faire en partenariat avec le HCR. Nous avons déployé des équipes médicales pour prélever des tests de Covid19 et avons assis des stratégies de non contamination au Coronavirus », a dit Kayumba ajoutant que la partie burundaise officielle a demandé une période de préparation de deux semaines pour l'accueil de ces rapatriés.

« Les officiels burundais, nous somme en communication avec eux, ils nous ont dit que dans l'espace de trois ou quatre jours, ils pourront accueillir un nouveau contingent de rapatriés », a indiqué Olivier.

Les photos prises au cours de cette opération de rapatriement des réfugiés burundais montrent que les officiels rwandais ont déployé tout un attirail de personnel et équipements médicaux pour parer à une éventuelle contamination du Covid 19.

IGIHE



source https://fr.igihe.com/Des-refugies-burundais-471-rapatries-avec-des-precautions-severes-de-la-Covid19.html

Post a comment

0 Comments